robotsPour contrer les algorithmes des réseaux sociaux qui nous enferment dans une «bulle de filtres», Benoît Raphaël élève des robots dans le but de reconnaître l’information de qualité. Ces intelligences artificielles pourraient bien servir de rempart aux «fake news», enjeu crucial de l’époque.

Voir son site