23 février 2011

Combattre le mal

En ces temps de dramatiques bouleversements sociaux, mon édito d’aujourd’hui sera consacré à, il faut le souhaiter, la disparition des dictatures arabes, objet de l’actualité présente, et dans un sens plus général, de toutes les dictatures. Et si nous profitions de ces révoltes pour combattre, nous aussi, le mal ? Le philosophe Paul Ricoeur, trop tôt disparu, à propos du mal justement, définit un modus operandi : « …pour l'action, le mal est avant tout ce qui ne devrait pas être, mais doit être combattu. En ce sens, l'action... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 09:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2011

La violence structurelle

Cela est vrai, les drames tunisien, égyptien, libyen et d’autres nations arabes m’obligent à rééditer un édito, car cette violence se doit d’être explicitée. Car, cette dernière ne découle que d’un fait : l’économie de marché et son engeance : un capitalisme violent et sans scrupules, totalement décomplexé. L’économie de marché est gouvernée par la rareté organisée, de ce fait la guerre n’est plus épisodique, elle devient permanente. Elle ne constitue plus une pathologie mais une normalité. Elle n’équivaut plus à une... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 09:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2011

Priorité aux piétons

Même s’ils traversent en dehors des passages, ils sont prioritaires. Sinon gare à l’amende pour l’automobiliste : 135 € + 4 points sur le permis… Voilà pour les nouvelles règles du vivre ensemble dans l’espace public. Pour autant tout n’est pas autorisé ! Si le passage pour piéton est à moins de 50 mètres, ils sont l’obligation de l’emprunter sous peine d’écoper d’une amende de 38 €. Côté cyclistes, cela change aussi : un panneau « tourner à droite » au feu autorise à griller le feu rouge. Mais attention ! Les piétons sont... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 février 2011

Effondrement

J’ai rencontré un voyageur venu d’une terre antique, Qui disait : « Deux jambes de pierre, vastes et sans tronc, Se dressent dans le désert. Près d’elles, sur le sable, Mi-enfoui, gît un visage brisé, dont le sourcil se fronce. Et la lèvre brisée, et le ricanement de froide autorité, Disent que le sculpteur sut bien lire ces passions Qui survivent encore, imprimées sur ces choses sans vie, A la main qui les imita, au cœur qui les nourrit. Et sur le piedestal apparaisent ces mots : ... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2011

Vive les artistes !

Je sais qu’à trop voir se déployer les furies de l’actualité, c’est un autre danger qui menace, celui de l’aveuglement pleutre, ou, pis encore, de l’indifférence. Devant le déferlement des horreurs dont les moyens d’information repaissent nos yeux et nos oreilles, on se laisserait facilement gagner par une insensibilité protectrice. Comment en effet continuer à se lever chaque matin sinon en se blindant l’âme ? Mais comment, en même temps, éviter que l’antidote, en privilégiant l’apathie ou l’insouciance, ne devienne aussi... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 10:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]