mumba A Mumbai, 5000 personnes illettrées distribuent chaque jour des boîtes repas avec une étonnante ponctualité grâce à une mécanique bien rodée et un système de code original. Le taux d’erreur est de 1 pour 16 millions. Rencontre avec Raghunath Medge, président de la Dabbawala Association.

"Le principe de dabbawala est simple. «Nous n’utilisons aucune technologie. Sinon le dîner ne serait livré que pour le souper», ironise le président. Chaque jour, un réseau de 5000 personnes, les «dabbawalas», collectent 200 000 boîtes repas auprès de la famille qui les a cuisinés. Ils les apportent à leurs clients à midi dans les bureaux à Mumbai, les récoltent vides et les ramènent à la case départ. Six jours par semaine et 51 semaines par an. Avec une discipline, une ponctualité exemplaire et un coût de 8 francs par mois"... En savoir plus