foudreOn compare parfois la puissance des orages à celle des bombes H. Ce parallèle prend tout son sens puisque des physiciens viennent de montrer qu’ils sont le siège de réactions nucléaires. 

Vingt-cinq ans après la première observation de bouffées de rayonnement gamma d’origine terrestre, vite associées aux orages, le doute n’est plus permis: la foudre engendre des réactions nucléaires, à l’image de nos accélérateurs de particules ou des étoiles.

Un groupe japonais, piloté par Teruaki Enoto (Université de Kyoto) décrit sa découverte ce jeudi dans Nature. En savoir plus