voh-education-university-scholarships-group_of-girls-thank-you-sign-530x391 Les technologies numériques peuvent-elles faciliter l’émancipation des femmes ? Oui, répond avec conviction Lindsey Nefesh Clarke. Cette jeune femme, alumni ESCP Europe 2009, où elle a obtenu un Executive MBA, a fondé W4 (pour Women’s World Wide Web), la première plateforme de crowdfunding dédiée à la promotion féminine et à l’entrepreneuriat féminin partout dans le monde. Pour elle, l’accès aux technologies de l’information est un moyen d’offrir aux femmes plus de liberté et une meilleure protection de leurs droits, aussi bien dans les pays émergents que dans les pays développés. Suite de l'entretien

Le site W4