13 mai 2019

« L’Europe fantôme », de Régis Debray : quand le philosophe déconstruit l’Europe

« Pour mieux comprendre ce qui lui reste d’emprise sur les esprits, il faut rendre à l’idée sublime d’Union européenne son aura d’origine. Et rappeler à ceux de ses vingt-sept membres qui l’auraient oublié d’où vient la bannière bleue aux seulement douze étoiles d’or : du Nouveau Testament, Apocalypse de saint Jean, 12. L’emblème qui flotte au-dessus de nos têtes qui ne croient plus au Ciel remonte à l’an 95 de notre ère et célèbre l’imminent avènement du Royaume. Vision mystique engrisaillée, projet  politique encalminé :... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mai 2019

Ce que la philosophie veut dire. Entretien avec Quentin Skinner

Quentin Skinner a profondément renouvelé l’histoire des idées en insistant sur la nécessité de considérer les œuvres philosophiques comme des interventions dans les débats politiques en cours. Il revient dans cet entretien sur les principaux aspects de son travail. La Vie des Idées : Vous publiez au début des années 1970 un certain nombre d’articles qui insistent sur la nécessité de comprendre le contexte social et politique des œuvres de philosophie afin de saisir leur portée. Ces articles ont été repris en 2002 dans Visions... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 13:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2019

L’art qui nous échappe. Baptiste Morizot, Estelle Zhong Mengual. Esthétique de la rencontre. L’énigme de l’art

L’art contemporain est-il inaccessible, au point de se soustraire à toute « rencontre » avec le spectateur ? C’est la thèse défendue par Baptiste Morizot et Estelle Zhong Mengual, qui s’interrogent sur les conditions d’une réconciliation entre les œuvres et leur public. Baptiste Morizot, écrivain et philosophe, et Estelle Zhong Mengual, historienne de l’art, se confrontent dans L’Esthétique de la rencontre à une question épineuse : « Qu’est-ce qui fait que quelque chose se passe devant une œuvre – ou qu’il... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 avril 2019

Traité de mecsplication. Rebecca Solnit : "Ces hommes qui m’expliquent la vie"

La guerre faite aux femmes commence par leur interdire de parler. Les hommes, explique R. Sonit, se réservent le droit d’expliquer. C’est un trait constitutif de nos cultures, qui conduit aux pires formes d’agression sexiste. Chercheuse, essayiste, activiste, l’écrivaine américaine R. Solnit est une intellectuelle prolifique et engagée. Sa prose vive et précise se nourrit de culture et d’humour. Ses livres portent sur l’histoire de l’art, les lieux, la politique, le féminisme (outre celui-ci, deux sont traduits en français, chez... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2019

Après le matérialisme ?Thomas Nagel, L’esprit et le cosmos. Pourquoi la conception matérialiste néo-darwinienne est fausse

La science repose sur une conception matérialiste de la nature qu’elle est inapte à justifier. Même les neurosciences ne peuvent rendre compte de la vie de l’esprit en invoquant la seule matière. Thomas Nagel en appelle à un changement radical dans notre manière de concevoir la rationalité. Il n’est pas si fréquent qu’un livre de philosophie soit l’objet d’un débat dans des revues de large diffusion, des journaux quotidiens aux États-Unis (et leurs sites internet). Tel fut le cas pour L’esprit et le cosmos de T. Nagel, lors de sa... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 15:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2019

L’anthropologue et l’essayiste. Salvatore D’Onofrio "Lévi-Strauss face à la catastrophe"

Dans l’œuvre de Lévi-Strauss on trouve les éléments d’un « manifeste anthropo-écologique ». S. D’Onofrio les réunit et présente l’émergence de l’anthropologie structurale comme une réponse aux excès catastrophiques de la civilisation occidentale. Professeur à l’Université de Palerme et membre correspondant du Laboratoire d’anthropologie sociale, Salvatore D’Onofrio a apporté des contributions importantes à l’anthropologie structurale. Dans le champ des études de la parenté, il a notamment publié un article [1] qui... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 mars 2019

Peut-on ne pas vouloir être libre ? Manon Garcia "On ne naît pas soumise, on le devient"

Comment expliquer en féministe que certaines femmes acceptent la domination masculine ? Ce n’est pas un choix, mais un « consentement actif », selon Manon Garcia qui se place dans la lignée de Simone de Beauvoir. La philosophe Manon Garcia tente avec son premier ouvrage un véritable numéro d’équilibre. Poser la question de la soumission féminine depuis une perspective féministe relève d’un travail exigeant, puisqu’à tout moment se profile la menace d’une double récupération : l’une antiféministe – les femmes, par... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2019

Jean Starobinski, une pensée genevoise et universelle

Le critique est décédé lundi 05 mars 2019, à Genève. Mondialement reconnu pour ses travaux sur Jean-Jacques Rousseau, membre éminent de l’Ecole de Genève, il laisse une œuvre toute tournée vers l’étude de la condition humaine. Avec Jean Starobinski, c’est un critique mondialement reconnu qui disparaît et aussi, pour les Genevois, cette figure aimée et respectée qu’on appelait familièrement Staro. L’essentiel de sa vie et de sa carrière s’est déroulé dans un périmètre étroit, un triangle dans lequel s’inscrivaient son domicile pendant... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 février 2019

La parole donnée. Richard Moran "The Exchange of Words : Speech, Testimony and Intersubjectivity"

Lorsqu’une personne nous dit quelque chose, est-ce que nous croyons ce qu’elle nous dit ou est-ce que nous la croyons, elle ? R. Moran pose la question et nous permet de nous interroger sur ce que signifie ne pas être cru. Dans le film Blow-Up (1966) de Michelangelo Antonioni, Thomas, photographe de mode londonien, s’aperçoit, en recadrant et en agrandissant une image prise le jour même, qu’il a photographié involontairement un meurtre. Présentée à un tribunal, cette photographie agrandie pourrait tout à fait constituer une... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2019

L’affaire Spinoza. Maxime Rovere "Le clan Spinoza"

Sur la vie de Spinoza, on a beaucoup écrit et spéculé — particulièrement pour expliquer son exclusion de la communauté juive. M. Rovère rouvre le dossier et en propose une version à la fois originale et romancée. Aucun autre philosophe, à l’exception peut-être de Socrate et Nietzsche, n’a sans doute reçu l’attention portée à Bento Spinoza (1632-1677) parmi les milieux artistiques, littéraires et populaires. Sa vie, sa pensée et la portée de son œuvre ont fait l’objet de nombreux romans, de pièces de théâtre, de poèmes, de... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]