21 mai 2019

Les lobbies vus par les sciences sociales

Les lobbies semblent à travers les scandales récurrents et fortement médiatisés pervertir le processus de décision politique, en particulier à l’échelon européen. Dévoiement de la démocratie ou relais de la société civile ? Les sciences sociales analysent leur rôle dans toute sa complexité. Environnement, commerce, fiscalité, internet : peu de domaines semblent échapper à l’emprise des lobbies dont la visibilité médiatique s’accroît à l’occasion « d’affaires » : lobby du tabac qui aurait poussé à la... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 mai 2019

Le basculement de la morale vers la censure, selon la philosophe Carole Talon-Hugon

Tandis qu’une énième polémique agite le Festival de Cannes, la philosophe Carole Talon-Hugon interroge la nouvelle moralisation de l’art: les artistes ne sont-ils pas de plus en plus nombreux à être sommés de rendre des comptes ? L’affiche du Festival de Cannes 2019 a beau représenter une fringante Agnès Varda en train de se servir d’un homme comme escabeau, les programmateurs ont beau avoir fait leur possible pour ménager toutes les sensibilités, la polémique n’a pas tardé à arriver, sous forme de pétition… Au total, 18 000... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2019

Les profs doivent-ils aimer leurs élèves pour les aider à réussir ? La réponse est oui !

Malgré l’accumulation de données sur la place des émotions et des sentiments dans les apprentissages, nombreux sont les acteurs du système éducatif qui considèrent encore que les affects n’ont pas leur place à l’école. Une norme demeure solide en France : les enseignants doivent faire preuve de distance professionnelle avec les élèves. Cette norme, faute de s’appuyer sur une conceptualisation claire, laisse souvent penser qu’il ne faudrait pas établir de lien affectif avec ses élèves. Pourtant, les chercheurs ont accumulé,... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mai 2019

Ethnologue et membre de gang : une expérience nicaraguéenne

J’étudie les gangs d’Amérique centrale et plus particulièrement du Nicaragua, depuis plus de 20 ans. En 1996, à 23 ans je suis devenu membre d’un gang nicaraguéen : pendant un an j’ai participé à ses activités, souvent illicites. Les recherches que j’entreprends depuis maintenant plus de 20 ans ont montré que les gangs – qu’il s’agisse des « bandes » de jeunes au Nicaragua, celles de certains quartiers populaires en France, ou les maras honduriens – sont un phénomène miroir de nos sociétés, avec leur hiérarchie... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2019

La grève du sexe aura-t-elle lieu ? par Rebecca Amsellem, des Glorieuses

La vague conservatrice américaine continue de bafouer les droits fondamentaux des femmes à disposer de leurs corps. La Géorgie est le quatrième Etat cette année à rendre l’avortement illégal après six semaines. Cela s’appelle la « loi des battements de coeur ». Si un·e médecin peut déceler un battement de coeur chez le foetus, généralement à six semaines, la femme ne peut plus avorter. Cela signifie également que si elle fait une fausse couche, la police (???) peut enquêter pour vérifier qu’elle n’a pas eu recours à un... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 15:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 mai 2019

Pourquoi faire l’amour quand on peut terminer «Game of Thrones»?

Selon une enquête commandée par le «Wall Street Journal», un quart des Américains ont déjà laissé tomber un rapport sexuel pour regarder une série télé. Que nous est-il arrivé, se demande Maïa Mazaurette, chroniqueuse au Temps ? Je vous le demande: pourquoi faire l’amour quand on peut terminer Game of Thrones? Apparemment, nous préférons les ébats de Jon Snow aux nôtres… en tout cas aux Etats-Unis, où le Wall Street Journal vient de commander une enquête sur la question (WSJ/SurveyMonkey). Les résultats sont sans appel: un... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 mai 2019

Par la langue, reconnaître la violence faite au femmes

Ecrire «féminicide» c'est admettre l'existence du crime sexiste. Réaliser que la langue participe à construire le réel, c'est entrevoir ses conséquences directes et s'extraire de ce que la sociologie nomme «la culture du viol». «Féminicide, n. m.: homicide d’une femme, d’une jeune fille ou d’une enfant en raison de son sexe. Note: le féminicide peut désigner un meurtre à caractère individuel ou systématique.» Voilà le terme ajouté en 2014 au vocabulaire du droit et des sciences humaines par la Commission française de terminologie et... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 mai 2019

Dès que vous avez du pouvoir, votre devoir est d'en donner aux autres, par Rebecca Amsellem des Glorieuses

Il s’est passé quelque chose de très drôle ce week-end. Je reprends, « drôle » n’est peut-être pas le bon mot. Fascinant, je dirais. Nathalie Loiseau, tête de la liste « Renaissance » (LREM) aux élections européennes et Marlène Schiappa, ont publié une tribune dans le JDD pour proposer un « Pacte Simone Veil ». Jusqu’ici tout va bien, Simone Veil, on l’aime. L’objectif de ce pacte est d’ « harmoniser par le haut les droits des femmes en Europe en incitant les États membres à introduire dans... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2019

L’ostentation, tout en nuance. Elizabeth Currid-Halkett "The Sum of Small Things. A Theory of the Aspirational Class"

Les classes dominantes affichent traditionnellement leur supériorité par le faste de leurs dépenses. Selon Elizabeth Currid-Halkett, l’affirmation statutaire est en pleine mutation et passe désormais par des signes beaucoup plus discrets, où la distinction vient remplacer l’ostentation. Que choisiriez-vous entre un sac à main de luxe et un abonnement au New Yorker ? Dans son ouvrage The Sum of Small Things, Elizabeth Currid-Halkett note que les élites se distinguent aujourd’hui par une multitude de choix peu ostentatoires et... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 13:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mai 2019

L’impouvoir d’achat Quand les dépenses sont contraintes

Le mouvement des Gilets jaunes a mis en lumière que de nombreux ménages ne parvenaient pas à boucler leurs fins de mois, même avec un revenu relativement stable. Un tel constat invite à ouvrir la boîte noire du budget des ménages afin de saisir les dynamiques d’inégalité et de pauvreté. S’il ne fallait retenir qu’un thème du mouvement des Gilets jaunes et du « grand débat national » lancé par le gouvernement en réaction, nul doute que l’expression de « pouvoir d’achat » tiendrait la corde. Nombreux sont en effet... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]