13 juin 2017

Derain, Balthus, Giacometti. Une amitié artistique

Découvrez l'exposition "Derain, Balthus, Giacometti. Une amitié artistique", du 2 juin au 29 octobre 2017, au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris. Jamais confrontés, leurs regards se rejoignent par la même exigence de ce que doit être l’œuvre d’art. Tous trois partagent un fort désir de modernité, s’intéressent passionnément à la peinture ancienne et à l’art des civilisations lointaines tout en étant fascinés par « les forces obscures de la matière » (Derain) et plus largement par une attention aiguë portée à la réalité «... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 15:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2017

L'ennui, très tendance

Le croiriez-vous ? On écrit beaucoup, ces temps-ci, sur l’ennui. La prestigieuse collection « Reader » chez Routledge, qui consacrait des volumes collectifs à étudier les grands auteurs, se penche dorénavant sur des sujets plus tendance comme la littérature diasporéique, les queer studies, la science-fiction dans la perspective de la cultural theory. Hé bien Routledge vient de publier un ouvrage collectif intitulé The Boredom Studies Reader : Frameworks and Perspectives. Manuel de lecture des études de l’ennui : structures et... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2017

Une citation de Maître François Sureau

On aurait pu choisir Montesquieu ou Voltaire, on aurait pu considérer dans les années 1780 qu'à l'origine de tout, il y avait l'existence d'un homme libre, d'un citoyen libre, d'une personne dont il fallait garantir l'existence, le cas échéant contre l'Etat. Ce n'est pas ce qu'on a choisi. On a choisi Rousseau et le culte de la volonté générale [...] qui nous explique que globalement, la sécurité vaut tout, et la liberté ne vaut rien. Et tout le monde est d'accord avec cette idée, François Sureau, avocat
Posté par Le mediateur à 14:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2017

Photographier les îles

En captant la lumière mais en allant aussi puiser dans les ombres, Jean-François Spricigo a photographié les îles, sauvages, animales, mystérieuses : "On ne peut pas ordonner la poésie, seulement y être disponible". Des clichés qui s'assimilent à de véritables terres fermes où poser le pied. Découvrir l'expo
Posté par Le mediateur à 14:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 juin 2017

La sélection hebdomadaire de Reporterre n°126

Le « mannequin challenge » de Reporterre : le quotidien de l’écologie comme vous ne l’avez jamais vu La campagne de dons de Reporterre se poursuit. Aujourd'hui, nous vous proposons de découvrir notre équipe et nos locaux, sous la forme d'une vidéo. Lire la suite Info Le surprenant et joyeux retour de l’auto-stop Très prisé dans les années 1970, l’auto-stop est en perte de vitesse, notamment concurrencé par le covoiturage. Ce samedi, des amateurs du lever de pouce organisent la Mad Jacques, une course pour remettre... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 juin 2017

Pour les passionné(e)s d'anciennes : les Mille Miglia 2017 : 3 jours à couper le souffle !

La corsa più bella del mondo! C’est ainsi que les Italiens et que tout amateur d’automobile décrivent cette course à nulle autre pareille : 1600 kilomètres aller-retour, à vive allure, jour et nuit entre Brescia et Rome… C’est sur ces routes que se sont écrites de nombreuses légendes du sport automobile, que tant de pilotes sont entrés dans l’histoire, que Ferrari, Aston Martin, Mercedes, Alfa Romeo, Jaguar ou Porsche se sont battus…  La suite de l'article d'Etienne Raynaud
Posté par Le mediateur à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2017

Quasar Khanh, l’utopiste du design, par Elsa Cau

Il n’est pas immoral de jouir. Prononcée en 1968 par le designer Quasar Khanh, cette véritable maxime pourrait à elle seule résumer toute la production du designer. De son vrai nom Nguyen Mang Khanh, né à Hanoï en 1934, l’inventeur à la formation d’ingénieur aura tenté d’appliquer, toute sa vie, cette simple vérité. Retour sur quelques-unes de ses pièces-phare à l’occasion de la sortie, cette année, de la monographie aux éditions Albin Michel qui lui est consacrée. De quoi rendre hommage au maître de la décennie 1960, décédé le 30... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2017

Et toujours les savoureux éditos de notre bon Vieux Bougon : Le nomadisme sédentaire du marcheur immobile.

Jacques Attali était formel : demain sera nomade. Il en avait même écrit tout un livre. Mais Jacques Attali est capable d’écrire trois livres de huit cents pages par an. C’est un expert en tout. Aujourd’hui, les spécialistes sont eux aussi formels : aujourd’hui est communication. L’art du commerçant est de réunir les deux prophéties pour en un faire un négoce lucratif... La suite succulente de l'édito
Posté par Le mediateur à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2017

Le nouveau spectacle de Mécanique Vivante

Je rencontrais, il y a maiintenant quelques années lors d'une soirée en l'honneur du mécénat en l'abbaye de Maguelonne (près de Palavas), Franz Clochard et sa création. Et depuis je ne me lasse de l'écouter. Pour accéder à sa dernière innovation
Posté par Le mediateur à 15:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 juin 2017

Qui va prendre le pouvoir ? Les grands singes, les hommes politiques ou les robots ?

« C’est nous qui éliminons les grands singes et qui créons les robots.Comment apprendre à vivre avec ces nouvelles intelligences artificielles pour assurer un futur meilleur à l’humanité ? Ma réponse d’éthologue et de paléoanthropologue est qu’il nous faut d’abord comprendre les intelligences naturelles qui accompagnent notre évolution, à savoir celle des singes et des grands singes. Sinon nous serons les esclaves des robots. » Pascal PicqCe livre plein d’humour nous apprend beaucoup sur nous-mêmes, sur les hommes (et femmes)... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]