25 avril 2019

Notre-Dame, une émotion patrimoniale. Entretien avec Nathalie Heinich

Les flammes, la stupeur et l’effroi. Une cathédrale brûle et des larmes coulent. Mais pourquoi le patrimoine et sa disparition nous émeuvent-ils autant ? Éléments de réponse avec la sociologue Nathalie Heinich. La Vie des Idées : Pourquoi la destruction d’un monument déclenche-t-elle des émotions aussi vives ? Nathalie Heinich : Ce qui se passe avec l’incendie de Notre-Dame relève typiquement de ce que l’anthropologue Daniel Fabre avait nommé une « émotion patrimoniale » – thème qu’il avait choisi pour... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 mars 2019

Pour une humanité de consommateurs de vie plus éclairés

Il n’y a pas de salut à espérer pour notre système consumériste dans une croissance continue. C’est parfaitement illusoire sur une planète unique aux ressources finies, estime le biologiste Michel P. Blanc. Des solutions existent pourtant pour consommer différemment. Chaque jour nous apporte son lot d’évidences scientifiques convergentes illustrant les atteintes irrémédiables à la biosphère depuis l’avènement de l’anthropocène. En effet, nul ne peut honnêtement l’ignorer, la situation est désastreuse sur les fronts du climat, de... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 mars 2019

Du danger d’assimiler l’antisionisme à l’antisémitisme

Gardons-nous de créer la confusion entre ceux qui n’adhèrent pas à la doctrine sioniste et ceux qui commettent des actes ou expriment des opinions antisémites, explique le professeur honoraire de droit international humanitaire Yves Sandoz en réponse à une tribune du rabbin François Garaï. Le mépris de l’autre du fait de sa race ou son appartenance ethnique est d’abord stupide, traduisant la vanité de celui qui l’exprime pour sa propre condition, puis abominable quand elle se manifeste par des violences physiques ou verbales. Tout au... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 février 2019

Avant que les oiseaux nous quittent

Depuis longtemps, les poètes écoutent les animaux. Et si on faisait comme eux ? Il y a eu les abeilles. Et maintenant les oiseaux. Le moment où l’on prend intimement conscience que le monde que l’on a connu, issu de la révolution industrielle, ne sera bientôt plus; que ce monde avec lequel on a grandi et avec lequel on s’est projeté a en fait déjà disparu, que l’on se sentira en exil sans avoir bougé de chez soi tant le paysage et les saisons auront été transformés, ce sentiment donc est personnel à chacun. Difficile de parler... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2019

Alerte: urgence temporelle

Pendant que l’espace en ébullition mobilise toutes les énergies, vous ne trouverez personne au chevet de cette urgence-là. Ah, avoir plus de temps, et goûter l’épaisseur du temps vital… Quel est le point commun entre la marche pour le climat, le mur de Donald Trump, le 9 février 2014, le plastique dans les océans, l’expansion de la Chine et la construction européenne? Vous ne voyez pas? Eh bien, je vais vous le dire: tous ces combats, toutes ces névroses, tous ces défis sont exclusivement spatiaux. Il est toujours question de... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 11:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 février 2019

La grève de toutes les femmes !

La grève des femmes du 14 juin prochain est-elle une forme de marketing politique de gauche, comme l’écrivait «Le Temps» dans un éditorial? Le Collectif pour la grève féministe et des femmes réagit. Nous sommes parmi les initiatrices et militantes du mouvement pour une grève féministe et des femmes* en Suisse. Nous sommes des femmes de toutes sortes et de tous genres. Certaines sont socialistes (comme le dit Le Temps) ou membres d’un parti, d’autres ne le sont pas. Certaines sont élues ou candidates à des élections,... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2019

La gentillesse, une force plus qu'une faiblesse

Vous donnez sans compter? Souriez volontiers? La bonté peut être vue comme un manque de personnalité, voire un signe de lâcheté. Au contraire, avance notre chroniqueuse, c’est une force de caractère. Il y a toujours ce moment de flottement chez le coiffeur. Celui où, à la fin du brushing et par un subtil jeu de miroirs, on vous somme d'admirer le résultat et d'asséner le verdict. Ce moment se mue en solitude lorsque vous découvrez, comme ça m'est arrivé récemment, des cheveux coupés droit comme une haie de thuyas, d'une... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2019

Si je pouvais changer une seule chose en France, je changerais la loi sur le travail, écrit Barbara Polla, écrivaine suisse

Bleu blanc rouge et jaune. J’aime la France, même en quadricolore. Je l’aime d’abord, et depuis toujours, pour sa culture. Mais par culture, je n’entends pas seulement ses musées, ses centres d’art, partout dans le pays – car s’il est un domaine dans lequel les Français, qui sont en général réticents à son égard, appliquent activement la décentralisation, c’est bien dans la culture – non, j’entends aussi, ou peut-être surtout, sa culture du débat social. Je ne connais pas d’autres pays où les questions de société, et notamment les... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]