28 mars 2019

Le Grand Sud, océan d’angoisse et de fascination

La navigation dans l’Indien et le Pacifique sud ne ressemble à aucune autre. Systèmes météo dépressionnaires, isolement, glaces, tout dans ce désert maritime rend les conditions extrêmes. Les marins en reviennent différents. our les terriens, il est insaisissable. Il faut le voir pour savoir, le vivre pour le décrire. Quarantièmes rugissants, cinquantièmes hurlants, leur simple évocation fait frémir. Le Grand Sud suscite la fascination, nourrit les peurs et véhicule les récits les plus fous. Théâtre de drames dont certains ne sont... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 mars 2019

Tenkara : la philosophie japonaise du Ma, version pêche à la mouche, par Patricia Colmant

La pêche à la mouche à la japonaise est aussi affaire de minimalisme ! Découverte tout en zen de la pratique avec un équipement d’une centaine de grammes qui rend ce sport accessible à tous… En supprimant le superflu, on se concentre sur l’essentiel. La philosophie japonaise du Ma qui privilégie, en toute chose, le minimalisme, guide l’art floral de l’Ikebana, la poésie tanka, l’art du thé ou encore l’architecture d’intérieur… Mais pas que. Cette philosophie ancestrale était aussi la règle dans les campagnes montagneuses où paysans... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 mars 2019

L'émotion de la musique par les signes

Amber Galloway Gallego est devenue une véritable star auprès des sourds et malentendants depuis qu'elle interprète les plus grands tubes de la musique en langage des signes, sur sa chaîne Youtube ou sur scène avec des artistes renommés. Voir la vidéo 
Posté par Le mediateur à 11:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 mars 2019

«Bâtonnet exfoliant» et crème «rajeunissante»: le marketing à l’assaut du vagin

Le sexe féminin est devenu la cible d’un marché qui entend le récurer, le parfumer et même, désormais, le rajeunir, en surfant sur une pathologisation de la sexualité féminine déjà ancienne. L’été dernier, le magazine Teen Vogue, lu par des très jeunes filles, devenait la risée de Twitter en publiant un article intitulé «Comment obtenir votre meilleur vagin d’été?» truffé de contre-vérités médicales. Fin février, c’est la version américaine de Marie-Claire qui s’illustrait en publiant un texte dithyrambique intitulé «J’ai fait un... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 11:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2019

Une campagne controversée pour l’égalité

Des affiches aux allures provocantes n’étaient qu’un leurre pour faire réfléchir sur la place des femmes dans l’ingénierie. «Hello les filles, envie de vous faire des sous en faisant les devoirs de maths des garçons?» Les passants interpellés par de drôles d’affiches dans les gares de Lausanne, Zurich ou Berne ont exprimé ces derniers jours sur les réseaux sociaux leur étonnement. Ce message, dont l’émetteur restait inconnu, fait-il preuve d’un sexisme assumé ou d’un féminisme maladroit ? Le mystère a finalement éclaté cette... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 11:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2019

Comment distribuer 200 000 boîtes repas à l’heure sans ordinateur

A Mumbai, 5000 personnes illettrées distribuent chaque jour des boîtes repas avec une étonnante ponctualité grâce à une mécanique bien rodée et un système de code original. Le taux d’erreur est de 1 pour 16 millions. Rencontre avec Raghunath Medge, président de la Dabbawala Association. "Le principe de dabbawala est simple. «Nous n’utilisons aucune technologie. Sinon le dîner ne serait livré que pour le souper», ironise le président. Chaque jour, un réseau de 5000 personnes, les «dabbawalas», collectent 200 000 boîtes... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 11:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2019

Aspen, murder on the snow floor, par l'enquêteur Guillaume Cadot

C’est l’histoire d’un homicide par imprudence d’une vedette déchue que raconte magnifiquement Fabrice Gaignault dans Aspen Terminus, sur toile de fond de l’Amérique des 70’s dans la chic station de sports d’hiver du Colorado… Pourquoi et comment la chanteuse française Claudine Longet tuait-elle accidentellement, en 1976, son fiancé le skieur Vladimir « Spider » Sabich d’une balle en pleine poitrine dans leur chalet ? On retrouve, dépeinte avec nostalgie, la vie des seventies entre chalets cossus, pistes la journée et les bars tard... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 décembre 2018

Y aura-t-il des fantômes à Noël ?

On le sait peu, mais les revenants aiment les fêtes de fin d’année. Spécialiste des spectres en littérature, Daniel Sangsue a publié ce printemps «Journal d’un amateur de fantômes», une brassée d’histoires vécues, entendues, lues. Jusqu’à fin décembre, il poursuit l’exercice pour «Le Temps». "...Pourquoi des fantômes à Noël? Chez les Romains, ils étaient censés apparaître en février, durant les fêtes des Caristies évoquées par Ovide. Les Celtes les faisaient revenir durant les nuits d’octobre (d’où Halloween, littéralement la veille... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2018

Le scientifique qui croyait au yéti

Un documentaire inédit, projeté au Palais de Rumine vendredi, revient sur l'extraordinaire carrière de Bernard Heuvelmans, fondateur belge de la cryptozoologie, la science des animaux inconnus. Portrait d'un savant hors norme. On le dit gigantesque, poilu, féroce surtout. Mi-homme, mi-singe, il errerait dans les neiges de l’Himalaya, laissant derrière lui d’énormes empreintes inquiétantes. Le yéti, créature inspirée de légendes tibétaines, fait aujourd’hui encore partie intégrante de la culture populaire. Un mythe que les... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2018

Le train pourtant le plus gastronomique de France…par Aymeric Mantoux

« Prenez bien soin de nos invités« , exhorte le directeur de la foire de Brive, alors que le train dit « du livre », vient de s’élancer sur les voies. Autour de lui, une escouade de jeunes serveurs souriants s’affairent. D’une voiture à l’autre, d’un compartiment au suivant, ils déambulent avec de grands plateaux. « Pour l’apéritif, canapés de foie gras et magret de canard, allumettes au fromage, accompagnés aux choix de demi-sec blanc, de vin de framboise, griottes et cerises, d’alcool de gentiane ou de... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]