26 mars 2019

Léda et le cygne, des amours animales, par Elsa Cau

Venise, plaque tournante du commerce, capitale des étoffes brillantes et des courtisanes… À travers la mythologie ou la religion, peintres et sculpteurs rivalisent de sensualité. Au Palais Fesch, à Ajaccio, tout l’érotisme de l’époque surgit à travers Léda et le cygne, peints par Paul Véronèse (1528-1588)… Léda, épouse du roi de Sparte Tyndare, se baignait un beau jour dans le fleuve Euratos. Le bouillant Zeus la vit : il la voulut. Pour s’en approcher, il se métamorphosa en cygne, tandis que sa complice Aphrodite se changeait en... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 mars 2019

Le festival Archipel conjugue toute son affiche au féminin pluriel, dès le 28 mars à Genève

  Archip-elles se tourne vers des créatrices stimulantes. Quelle empreinte laisse aujourd’hui la femme dans le domaine de la création musicale contemporaine? Serait-il épargné, ce territoire, de la mainmise masculine, dominante à peu près partout ailleurs? La réponse, on se doute, n’est pas vraiment réjouissante, mais pas désespérante non plus. Chiffres à la main, le directeur du festival Archipel, Marc Texier, en a relevé les teneurs jeudi, à l’heure du dévoilement des contenus de la prochaine édition de la manifestation. On... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2019

A Am Stram Gram, on mélange les âges pour le meilleur du théâtre

La salle genevoise tout public propose chaque lundi un atelier multigénérationnel. Et innove en confiant sa prochaine programmation à un collectif incluant des enfants et des adolescents. «Cherchez le point central de l’espace.» «Sentez le groupe, sentez votre corps, sentez le poids du corps sur les pieds.» «Très lentement, vous vous éloignez les uns des autres, sans couper le fil.» «On regarde et on se laisse regarder. Ne surchargez pas l’intention!» Chaque lundi soir, Am Stram Gram propose un atelier théâtre à l’image de son... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2019

Artgenève, le salon du goût et des couleurs Ouverture le 1er février 2019

La 8e édition du salon d’art contemporain et la deuxième du PAD consacré au design ouvrent aujourd’hui à Palexpo. Avec une tendance aux œuvres très colorées. Le Félix gonflable géant de l’artiste Mark Leckley a retrouvé sa place dans l’atrium de la banque genevoise Syz. En échange du chat le plus instagrammé d’Artgenève 2018, le salon accueille son public de 2019 avec des saris suspendus. Prêtée par le Musée des beaux-arts de Lyon, l’œuvre arc-en-ciel et légère de la Sud-coréenne Kimsooja donne le ton de cette 8e édition. Une foire... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2019

A Locarno, le cinéma sera le genre humain

La Guerre froide, la décolonisation, la contestation, la contre-culture, la révolution sexuelle… Dans les années 1960, le vieil ordre social s’effondre. Le festival de cinéma tessinois se ressent des tumultes de l’époque et ressort grandi de la crise. Deuxième volet de notre plongée historique. Le Festival de Locarno fête cette année ses 70 ans, comme celui de Cannes, En quatre périodes, nous évoquons l’histoire de cette manifestation, l’une des plus importantes d’Europe dans son genre, qui réussit à rassembler tous les... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 décembre 2018

Therapie Taxi, l’insoutenable légèreté de l’être

Paroles crues et mélodies rebondissantes, c’est la recette du trio français qui cartonne. Mais derrière son côté provocateur, Therapie Taxi chante aussi la mélancolie d’une génération désabusée. Entretien avec le chanteur Raphaël avant le concert du groupe jeudi aux Docks de Lausanne. "...Le nom Therapie Taxi, explique-t-il, évoque exactement ça: la profondeur d’abord, la légèreté ensuite. «L’une ne peut exister sans l’autre, c’est un paradoxe constant de la vie. Et notre génération a plus que jamais tendance à mélanger... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2018

Ariane Mnouchkine, le soleil qui ne s’est jamais couché

La grande dame du théâtre, à Lausanne pour trois semaines, a tenu bon, malgré une presse qui ne l’a pas toujours choyée. Elle croit dans un art joyeux et intelligent capable de changer les gens. "...Ariane Mnouchkine ne s’est pas découragée. La presse la boudait? Le public continuait à affluer, transporté par ses fresques populaires, humanistes, inspirées par l’ailleurs – l’Inde et l’Extrême-Orient – et guidées par l’idée que l’homme marche sans cesse vers son meilleur. Toujours, la femme de théâtre a maintenu son cap: au Soleil,... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2018

Emilie Zoé, tendre le fil d’une chanson sans la casser

Elle sort un nouvel album, «The Very Start», qui crépite comme un incendie de forêt. Reportage chez la musicienne établie à Neuchâtel qui fabrique, avec le batteur Nicolas Pittet, un rock d’une effrayante beauté. «Bricole, et une fois dans la chanson, reste dans la chanson.» Elle nous laisse jeter un œil, furtif, dans ses cahiers noirs, ces petits cahiers serrés où elle trace des textes en majuscules, au crayon, au stylo bleu. Avec parfois des mots traduits en français («grope along: avancer à tâtons»). On s’intéresse. Elle sort... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 14:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2018

L’écriture marrane. Philippe Zard "De Shylock à Cinoc. Essai sur les judaïsmes apocryphes"

Tout judaïsme serait-il crypté, secret, apocryphe ? À partir d’un vaste corpus d’œuvres littéraires, Philippe Zard interroge la culture et l’identité juives en accordant une place centrale au doute et à la critique. Il montre aussi comment le message juif rappelle aux devoirs d’une hospitalité mémorielle. "Commencer de surcroît par deux histoires juives, puisque l’ouvrage de Philippe Zard choisit d’interroger cette culture et cette identité. La première met en scène un Robinson Crusoé juif qui, faisant admirer son île à deux... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 septembre 2018

Sandrine Kuster, l’action directe ou comment aider les artistes

Elle a emmené l’Arsenic, à Lausanne, pendant près de quinze ans. Depuis juillet dernier, c’est au Théâtre Saint-Gervais, à Genève, qu’elle applique son pragmatisme joyeux et inspiré. Portrait d’une directrice au service des artistes.  "...A quoi Sandrine Kuster doit-elle ce mélange d’audace et de pragmatisme? «Sans doute à mon ancrage populaire. J’ai grandi dans la cité genevoise du Lignon entre un père chauffeur de bus et une mère ouvrière. J’ai été élevée dans le principe du travail bien fait, de la ponctualité et de la... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 10:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]