slits Égalité des sexes, dénonciation du sexisme : pour se faire entendre, les femmes ont porté en musique leurs revendications.

Tout l’été sur France Culture, pour ces huit semaines de série musicale, un thème : faire tomber les murs. Cette semaine, pour ouvrir le bal, nous allons faire tomber…. les murs du genre. Le genre, rappelons-le, ce n’est pas une théorie. On l’appelle aussi le sexe social.  

Elles sont les premières à l’avoir interrogé : les féministes ont bouleversé notre façon de l’appréhender. En critiquant les représentations traditionnelles de la féminité, elles en ont aussi proposé de nouvelles formes. Demander l’égalité entre les sexes, ausculter la place des femmes et des hommes dans la société, débusquer les stéréotypes sexistes, dénoncer les oppressions et le machisme: pour se faire entendre, les femmes ont porté en musique leurs engagements. 

Car l’une de leur revendication principale, c’est celle d’être écoutées et l’histoire de ces mouvements est aussi une histoire musicale. Aujourd’hui : des luttes féministes au micro.

Avec notamment des figures féminines comme Anne Sylvestre, elles sortent du simple rôle de chanteuse dans lesquels elles étaient cantonnées jusqu’alors. Désormais auteures-compositeurs-interprètes, les femmes s’en mêlent

Des genres musicaux aussi différents que le punk, le hip-hop ou le rap mettent en avant de nouvelles représentations féminines : du Blues des femmes noires, jusqu’aux nouvelles égéries de la pop musique comme Beyoncé ou Lady gaga - vue par les uns comme le renouvellement d’un féminisme décomplexé, ou pour les autres, comme les nouveaux visages d’un empowerment au féminin.

Retrouvez la playlist de l'épisode d'aujourd'hui