lebel Le fondateur des boutiques romandes Takinoa promeut une alimentation bio et responsable. Des mets prêts à savourer, pensés pour bâtir un pilier de la santé et du bien-être.

Une salade de quinoa à la spiruline et graines de chanvre. Un wrap de poulet suisse cuit à basse température, avec tomates séchées et ricotta crémeuse. Puis des muffins sans lactose aux poires et pépites de chocolat. Tel pourrait être un menu dégusté sur le pouce dans l’une des sept adresses Takinoa disséminées entre Genève, Gland, Ecublens et Lausanne.

Fondée en 2013 par Eric Lebel, cette chaîne de mets prêts à manger en plein développement base son créneau sur les produits sains et respectueux de la nature. Elle touche depuis une clientèle qui a conscience de l’importance du bien-manger et du bien-boire, pour soi-même, mais aussi par rapport à l’environnement.

Une référence aux Incas

L’enseigne dont le nom est une référence phonétique au quinoa, le «riz» des Incas aux grandes vertus nutritives, assure un certain nombre d’engagements. En combinant le préfixe taki qui provient du grec ancien, évoquant une idée de vitesse et de rapidité, avec le suffixe no qui exprime la non-existence, Takinoa évoque un lieu dans lequel la vitesse n’existe pas.

Elle favorise les circuits courts, les céréales complètes certifiées bio, la cuisson vapeur, à basse température ou à la poêle, avec des matières grasses de type coco bio, ghee bio ou des huiles d’olive et de colza. Elle limite le sel et le sucre raffiné et les produits carnés, tous locaux, provenant d’élevages respectueux des animaux. Elle propose une gamme d’aliments consommés crus, bruts, non raffinés, non transformés, plus riches en vitamines et minéraux, des recettes sans lactose, véganes ou naturellement sans gluten... La suite du menu