14 mars 2019

Le minimalisme, cette discipline de la légèreté

Les adeptes du minimalisme trouvent dans cette philosophie un moyen de se libérer des désirs matériels et de l’encombrement. Si la consommation a été longtemps synonyme de pouvoir, elle symbolise désormais une forme d’aliénation. Lorsqu’on lui demande de vider son sac, un profond cabas de cuir fauve, sans poches ni fermetures éclair, Regina Wong n’hésite pas. Pour la plupart des utilisateurs, ce genre de pièces est un trou noir pour la main qui s’y risque, condamnée à tâtonner en vain entre une banane trop mûre, un prospectus et un... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 16:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 mars 2019

Shoshana Zuboff "The Age of Surveillance Capitalism. The Fight for a Human Future at the New Frontier of Power"

Surveiller et prédire. Une nouvelle ère du capitalisme s’est ouverte, où les entreprises cherchent par tous les moyens à connaître, prévoir et modifier les comportements des individus. S. Zuboff signale les menaces qui en résultent pour l’autonomie individuelle et la souveraineté démocratique. Depuis la parution d’un premier article en 2013 dans le Frankfurter Allgemeine Zeitung, Shoshana Zuboff, professeur émérite à la Harvard Business School, a popularisé la notion de « capitalisme de surveillance », aussi bien dans le... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 16:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2019

L’anthropologue et l’essayiste. Salvatore D’Onofrio "Lévi-Strauss face à la catastrophe"

Dans l’œuvre de Lévi-Strauss on trouve les éléments d’un « manifeste anthropo-écologique ». S. D’Onofrio les réunit et présente l’émergence de l’anthropologie structurale comme une réponse aux excès catastrophiques de la civilisation occidentale. Professeur à l’Université de Palerme et membre correspondant du Laboratoire d’anthropologie sociale, Salvatore D’Onofrio a apporté des contributions importantes à l’anthropologie structurale. Dans le champ des études de la parenté, il a notamment publié un article [1] qui... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2019

La Louve, c’est 35 000 trésors imprimés, sourire du libraire en prime

On trouve toutes les nourritures intellectuelles, artistiques et spirituelles à la Librairie de la Louve, à Lausanne. En seconde main, comme on dit. Emanuel Landolt, le maître de la maison, tient l’endroit comme on tient salon: un must pour les passionnés. A Lausanne, au cœur de la vieille ville, nichée presque dans les basques de l’hôtel de ville, elle est tapie en embuscade: la Librairie de la Louve. On y va !
Posté par Le mediateur à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2019

Aux lecteurs du magazine le Temps suisse, l’hyperlien qui nous unit

«Le Temps» lance ce mardi un projet participatif qui veut développer l’interactivité entre vous et nous. Explications «C’est un vrai scandale, vous devez enquêter!» «Comment s’est passé cet entretien, avez-vous dû accepter des corrections de la part de la personne interviewée?» «Je n’ai pas pu assister au débat que vous avez organisé, comment savoir ce qui s’y est dit?» Tous les jours, la rédaction du Temps reçoit des lettres de ses lecteurs, des courriels majoritairement, mais aussi des lignes envoyées par courrier, parfois écrites... [Lire la suite]
Posté par Le mediateur à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mars 2019

La femme fatale en voit de toutes les couleurs avec Tom Wesselmann, un reportage de Thierry Richard

Si sa popularité n’égale en rien celle d’artistes emblématiques comme Warhol, Hockney ou Lichtenstein, Tom Wesselmann n’en reste pas moins une des icônes incontournables du Pop Art. Sans surprise, ce sont ses nus, figures récurrentes de tout son oeuvre qui nous ont tapé dans l’oeil. Attention, couleurs ! En voir plus
Posté par Le mediateur à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]