thé S’inscrivant dans la nouvelle tendance des cafés infusés à froid, la startup montréalaise Leeep propose depuis le printemps trois versions de «cold brew» équitables et biologiques. «Nous ne nous serions pas lancés en affaires si ce n’avait pas été du café équitable et biologique», indique l’un des cofondateurs de l’entreprise, Dario Iezzoni, qui oeuvre lui-même dans le commerce équitable depuis 17 ans. Leeep, c’est donc avant tout le projet d’un groupe de six amis, désireux de concrétiser leurs valeurs communes sous forme d’entreprise. Le choix du nom évoque l’élan (leap en anglais) que souhaite donner l’entreprise dans sa démarche. D’abord pour les consommateurs: plus sucré et moins amer naturellement, le café infusé 24 heures à froid provoque une stimulation plus rapide comparé à un café préparé de manière traditionnelle. L’élan se traduit ensuite par cette «vision du monde des affaires [qui se veut] la plus exemplaire possible tant dans la réflexion que dans les actions.» Découvrir cette nouvelle tendance