nestlé La multinationale utilise le «machine learning» dans son centre de recherche de Lausanne pour créer, à terme, des aliments personnalisés pour chaque consommateur.

Nestlé et l’intelligence artificielle, deux mondes a priori bien éloignés. Et pourtant, la multinationale utilise des technologies informatiques de pointe pour mener des études qui pourraient à long terme permettre de créer des aliments personnalisés. Mardi, deux chercheurs de Nestlé ont fait part de leurs travaux lors de la quatrième et dernière journée des Applied Machine Learning Days de l’EPFL, consacrés à l’intelligence artificielle.

Lire également: Selon Google, l’intelligence artificielle résoudra les problèmes de l’humanité

C’est sur les hauts de Lausanne, à Vers-chez-les-Blancs, que plus de 500 employés œuvrent au centre de recherche de la multinationale. Depuis quelques temps, elle utilise la technologie du machine learning, soit l’entraînement de systèmes informatiques via des masses importantes de données, dans ses projets. «Par exemple, Nestlé l’utilise dans ses usines, pour enregistrer tout ce qui se passe sur ses chaînes de production, pour le contrôle de qualité parfois toutes les millisecondes. Désormais, cette technologie est également utilisée dans notre centre de recherche», explique Cheng Chen, data scientist (expert en données) à Vers-chez-les-Blancs... La suite de cet article publié par le Temps