bio Des chercheurs font part de leurs doutes et de leurs craintes suite à l’annonce lundi de la venue au monde de jumelles dont le génome aurait été altéré pour les rendre résistantes au VIH.

Dans une vidéo diffusée lundi sur YouTube, ce biologiste chinois a annoncé la naissance «il y a quelques semaines» de jumelles dont l’ADN aurait été corrigé pour les rendre résistantes au virus du sida, dont leur père est porteur. La fécondation a été réalisée in vitro, puis «lorsque Lulu et Nana n’étaient encore qu’une seule cellule, l’intervention génétique a supprimé l’accès par lequel le VIH entre dans les cellules pour infecter l’hôte», explique le chercheur, formé aux Etats-Unis.

La suite de cette "nouvelle folie biomédicale"