sel Ces plateformes d’échanges locales, fonctionnant sans argent liquide, offrent une multitude de possibilités. Au-delà du service rendu, la surprise de la rencontre.

"Echanger des compétences, donner un coup de main, prêter du matériel: les «SELs» (systèmes d’échange locaux) s’inscrivent en plein dans la tendance de l’économie de partage. Ils comptent pourtant parmi les plus anciens réseaux d’entraide de Suisse romande. Nées dans les années 90, ces plateformes d’échange déploient des possibilités infinies: cours de cuisine, partition de musique, jardinage, aide au déménagement ou encore baby-sitting. Ici, pas de rétribution financière, mais un système d’unités symboliques pour valoriser le temps offert. Une manière d’assurer un équilibre entre donner et recevoir. L’acronyme SEL célèbre le condiment et la monnaie d’échange ancienne, à l’origine du mot salaire..." En savoir plus