resto Du gaspillage alimentaire aux déchets en plastique, les restaurants adoptent de nouveaux réflexes bons pour leurs activités et la planète.

«C’est le cas par exemple d’un programme que vient de lancer la Surfrider Foundation aux États-Unis afin d’encourager et reconnaître les restaurants qui posent des gestes en faveur des océans et de la vie marine, explique Mickaël Carlier, président de Novae, dans sa chronique Innovation sociale, sur les ondes de Radio-Canada. Pour être certifiés, les restaurants doivent notamment bannir l’utilisation du styromousse, ainsi que les ustensiles jetables lorsque les repas sont consommés sur place. Ils sont également invités à bannir les pailles et bouteilles de plastique, et même à offrir un rabais aux clients qui se présentent avec leur tasse ou contenant réutilisable.» L’objectif pour la première année est de mobiliser 500 restaurants à travers les États-Unis... Les restos