vie2 Faites le test: réservez un voyage auprès d'une agence en ligne, contrôlez l’itinéraire sur une carte numérique et annoncez votre destination à vos amis sur les réseaux sociaux. Bien vite, ces données personnelles ne se retrouveront pas uniquement sur les trois sites avec lesquels vous avez interagi, mais sur une centaine d’autres, des partenaires auxquels vos informations ont été revendues.

La circulation de nos informations, parfois sans notre accord explicite, a atteint un niveau industriel. Au point que nous sommes devenus de la chair à algorithmes, selon l’avocat spécialisé Sylvain Métille.

Une nouvelle réglementation européenne va redonner du pouvoir à l’internaute. Son principe: recueillir le consentement explicite du consommateur sera obligatoire. Le Règlement général sur la protection des données entrera en vigueur le 25 mai prochain. La Suisse est concernée.

David Haeberli, chef de la rédaction genevoise

En savoir plus