rtl Le Conseil fédéral adopte une série de mesures pour lutter contre les violences domestiques, parmi lesquelles le port du bracelet électronique. 

Ce n’est pas le premier paquet de mesures que la Suisse adopte pour lutter contre les violences domestiques. Sauf que, après une courte accalmie, les chiffres sont repartis à la hausse. En 2016, la police a enregistré 17 685 infractions commises dans la sphère privée, un chiffre en hausse de 13% par rapport à 2014. L’an dernier, dix-neuf personnes dont dix-huit femmes sont décédées des suites de tels actes. On recense également 52 tentatives d’homicide.

«Inacceptable», a lancé la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga, venue présenter à la presse la loi sur l’amélioration de la protection des victimes de violences. La suite de l'article

Photo : rtl.fr