coqAu  21 juin, quand le Soleil entre dans le Cancer, voici venu le temps de la plénitude, de l'incubation et de la gestation, le temps de l'affection où l'on s'abrite dans un nid douillet. Prenons garde que ce ressourcement ne tourne pas à l'engloutissement. Le moment est venu de faire l'apprentissage de l'âge adulte en assumant son hérédité et ses traditions, en se séparant de l'image parentale pour « gester » sa propre personnalité.

Les saisons scandent le cycle annuel comme les phases de la lune rythment le mois. Naissance, formation, maturité, déclin et renouveau, telles sont les étapes de toute vie. Les « quatre portes de l'année » symbolisent ces grands passages.

Solstice d'été. Au midi de l'an, regardons à la fenêtre. Le Soleil culmine dans sa course autour du zodiaque. Il est au plus haut et au plus ample de son arc. Sous le soleil vainqueur, la pleine lune d'été, la plus basse sur l'horizon, nous invite en sourdine à un changement de plan de conscience. Les deux champs, solaire et lunaire, s'inversent. Le Soleil a rendez-vous avec la Lune pour sa plus grande humilité. C'est le moment que les Amérindiens choisissent pour accomplir le rite culminant de leur « Quête de la Vision » : la Danse du_ Soleil lors d'un rassemblement dans un grand camp circulaire, modèle du cercle sacré de la Terre, reproduction de la roue-médecine. Les Hopis, quant à eux, célèbrent la dans Niman Kachina où l'on « récolte » les fruits de la prière de l'hiver et où l'on ferme la porte de communication avec les dieux, où les Berbères fêtent en Anebdu le commencement des moissons ; il leur faut « désacraliser les céréales dans les champs pour les faire entre dans la nourriture des hommes ». Partout l'homme entame un processus de mort qui le conduira à la naissance quand le Soleil recommencera à croître.

Pouvoir du Sud, de croissance et de promesses tenues, le solstice d'été met l'individu face à soi-même et invite chacun à s'ouvrir à son être profond pour s'accomplir au plan personnel afin de mieux partager avec autrui à partir de l'équinoxe d'automne les fruits de sa récolte personnelle.

Illustration : Solstice par Jean-Baptiste Feldmann