philo Dans ce livre publié aux éditions Larousse, Rosi Braidotti, professeure au département des études féministes de l’Université d’Utrecht, nous propose un tour de jardin érudit, mais accessible, de la philosophie pour nous conduire à travers des sentiers non battus.

Elle nous fait voir les déplacements de la réflexion philosophique qui jadis prétendait fonder une pensée totalisante. Elle déplore qu’une pratique institutionnelle de la philosophie ait fait de cette dernière un exercice technique qui se résumait à interpréter et commenter les textes fondateurs en réduisant « les intellectuels au statut de gardiens des grands hommes blancs défunts de la culture occidentale » (p. 34). Pourtant, comme elle l’écrit « la philo c’est l’art de penser avec les pieds ! » (p.7) dans le concret. Ce qui se révèle être important dans une époque où le capitalisme mondialisé induit des transformations rapides de la société en produisant injustice et violence. Dans un tel contexte, pour Braidotti, la démarche philosophique doit relever le défi de penser de façon créative en prenant en compte la complexité. C’est ce que font des approches théoriques critiques de la philosophie qui ne se structurent plus à partir de l’exclusion des autres de l’homme blanc européen. Braidotti nous fait découvrir ces théories critiques en articulant son ouvrage autour de quatre thèmes : le féminisme, l’eurocentrisme, l’anthropocentrisme et la mort. Cette organisation lui permet de dévoiler la richesse des contributions de plusieurs auteur-e-s dont elle fournit les références à la fin de chaque chapitre pour nous inviter à poursuivre l’exploration de ces sentiers hors du commun. La suite de l'article Johanne Philipps, doctorante à la Faculté de Théologie et des sciences des religions de l'Université de Montréal.

NB : je suis en train de découvrir cet ouvrage. Les premiers chapitres m'ont enthousiasmé.