araig "I do, I undo, I redo, Je fais, je défais, je refais". Le titre de cette oeuvre de Louise Bourgeois témoigne du processus créateur de la plasticienne comme du travail de l'araignée, tissant inlassablement sa toile. Mais ces sculptures arachnéennes renvoient également à l'enfance de l'artiste, et plus particulièrement à sa mère et à son travail de réparation de tapisseries. Impossible, pourtant, de réduire la sculptrice à cette seule facette : six ans après sa mort, elle continue d'intriguer. (La Grande Table, 27 min)