faAttirer et retenir les talents est devenu pour les grandes entreprises un enjeu majeur pour faire face à une concurrence toujours plus exacerbée. Ce sont eux qui détiennent la clef des succès futurs : la capacité à innover. Elles consacrent à cette tâche beaucoup de moyens et d'énergie : lobbying auprès des étudiants des grandes écoles, programmes de formation spécifiques, « packages » financiers attractifs et j'en passe. Or en dépit de ces efforts, toutes constatent la tendance de ces jeunes talents à quitter l'entreprise pour se diriger vers des structures plus légères, plus « agiles », voire pour se lancer dans l'aventure de la création ou de l'activité en free-lance. Où est l'erreur ?  En savoir plus