Donc nous avons tous des responsabilités.Chaque jour se lève et apporte son lot de situations qui vont interagir avec nos rôles et nos responsabilités.

Donc les 2 questions fondamentales que nous devons nous poser sont :

1) Suis-je bien conscient de mes responsabilités dans ce rôle ?

2) Comment ai-je défini mes engagements, sur quels critères ?

Parmi les critères concernant les responsabilités, il y a d’abord les critères fondamentaux concernant les besoins concrets auxquels le rôle est censé répondre. Pour répondre à quels besoins ce rôle a t-il été créé. Par exemple, le rôle d’un expert comptable répond à des besoins clairement définis qui ont pour finalité de garantir des comptes justes et fiables, selon une batterie de critères.

Pour nombre de fonctions professionnelles, les besoins et les critères pour y répondre sont connus et répertoriés, pour d’autres, moins. En tant que coach, il nous arrive souvent de nous trouver face à des collaborateurs de l’entreprise qui ne cernent pas franchement bien : de quoi ils doivent répondre:

A qui et comment? Quelles sont les frontières de leur mission et des taches qui en découlent ?
Qu’est ce qui est vraiment au cœur de leurs responsabilités?

Quand ce premier point est éclairci, on peut commencer à travailler sur la demande qui pourrait par exemple être : mon collaborateur est stressé (vraiment ? On se demande pourquoi..).

Quant aux rôles que nous avons dans notre vie personnelle, il peut être utile de les revisiter sur cette base. Oui, décrire la mission du rôle permet cette clarification nécessaire aux bons échanges entre les personnes. Il est vrai que cette façon de procéder ne fait pas vraiment parti de notre culture, mais nombre d’incompréhensions et de problèmes de communication entre les personnes viennent de ce flou qui s’est installé au milieu des attentes de chacun : qui est censé faire quoi ?

Enfin, il y a les responsabilités que nous avons vis-à-vis de nous, de notre santé physique et mentale, de notre développement personnel et professionnel, de nos apprentissages. Soyons clairs, pour bien remplir ses rôles et répondre aux nombreuses responsabilités qui y sont attachées, il est important d’être solide, d’être en cohérence avec soi-même. Si vous êtes fatigué, frustré, déprimé – au choix ou tous ensembles – il devient de plus en plus difficile de répondre aux besoins des autres. Donc bien souvent, comme nous sommes humains et donc par définition, illogiques, nous faisons toujours passer les besoins des autres avant nous, c’est un réflexe. Imaginez une mère de famille dans un avion avec ses 2 enfants, petits– Une dépressurisation de l’appareil survient et les masques à oxygène se déroulent– a votre avis, quel doit être son premier geste ? Il faut d’abord qu’elle applique le masque sur son visage et ensuite qu’elle le mettre à ses 2 enfants. Si elle veut être en état de gérer ce qui peut arriver à ses enfants qui comptent sur elle, elle doit d’abord penser à elle.

Les autres critères sont d’ordre culturel. Ils dépendant de nos croyances et de nos valeurs. Ils décrivent de quelles façons nous allons répondre à ces besoins. Ils débouchent sur des règles du comment faire, comment mettre en application. Allons-nous être cohérents ? Je dis que mes responsabilités sont … et dans les faits, au quotidien, je n’y réponds pas ou je fais semblant d’y répondre, histoire de donner le change. Allons-nous être intègres ? En cours de route, je me laisse détourner par la paresse, par la peur, par la corruption, par l’égo.

Ici, se sont nos valeurs qui tiennent la barre, qui vont encadrer le fait que nous livrons ou pas la prestation concernant nos engagements et dans quelles conditions.

Donc toutes les personnes qui sont autour de vous ont des attentes par rapport à vous, comme vous-mêmes avait des attentes par rapport à eux. Il s’agit de la notion d’interdépendance qui est au cœur de la société et de son évolution. Non, nous ne sommes pas dépendants de, nous ne sommes pas indépendants non plus, voilà ce sont les faits, nous sommes interdépendants les uns des autres.

Média Coaching