PRES%2~1

France Culture a diffusé hier une émission fort intelligente (c'est habituel ici) sur ces paternités imposées : "

Une "paternité imposée" désigne les cas de paternités non désirées, parfois subitement révélées, des mois ou des années après la naissance de l’enfant, par SMS, appel téléphonique ou une simple assignation en justice. Ces pères, piégés, se retrouvent alors confrontés à l’autorité judiciaire qui refuse de leur reconnaître la liberté de choisir d’être père ou non.

Ce sujet, au cœur de la question de l’égalité hommes-femmes, des décennies après les combats féministes consacrés par les lois sur la contraception et l’avortement, conduit à une question encore taboue dans notre société : un homme est-il obligé de reconnaître un enfant qu’il n’a pas désiré ? La loi doit-elle évoluer au nom de l’égalité hommes-femmes ?

Ecouter l'émission, elle en vaut la peine, là !

Portrait de deux hommes – Antoine, 32 ans et Moshé, 68 ans.
Tous les deux sont assistés par la même avocate, maître Mary Plard.
Rencontre également avec le député Erwann Binet.